0 BOUTIQUE
Carte d'Achat

Your shopping cart is empty

Continue Shopping
TOTAL 0

Photographie introspective


Comment définir une démarche artistique, et quelle serait la mienne? Je pense que mes photographies résonnent avec celui que je suis. Elles me définissent en scrutant une certaine connaissance de soi. Retranscrite sur du papier photo, il s'agit d'une symbiose entre mon imagination, mes émotions et mon vécu. Mon intention est simplement de transmettre ce que je ressens. Par conséquent, je ne cherche pas à entrer dans une quelconque catégorie. Seul le processus de création a de l'importance à mes yeux, et peu m'importe la définition qu'on lui donne.

Je photographie principalement en noir et blanc, ce procédé me permet de travailler au maximum les contrastes et d'exprimer mes sentiments sans superficialité. Dans un esprit minimaliste, je cherche à supprimer sans cesse le superflu de l'image. Par conséquent, le support numérique m'offre une infinité de possibilités créatives. Lorsque je me lance dans une mise en scène, je prends la première personne qui passe, il s'agit souvent de ma femme ou de mes enfants. Je les photographie tels qu'ils sont et j'improvise avec les éléments qui nous entourent. Ainsi, j'aime travailler avec la réalité en laissant une grande place à l'improvisation. Très souvent, quelques clichés suffissent pour coller parfaitement à mon idée de départ.

Aussi surprenant que ce soit, je suis dépourvu de mémoire visuelle. Je ne retiens ni les visages, ni les mots, ni les paysages… Cette particularité est compensée par un sens aigu de la perception. C'est pourquoi je commence par développer une idée qui se transforme en thématique, puis je prends les clichés que je perfectionne ensuite pour obtenir une cohérence autant dans les émotions que dans l'image. Mon cerveau cogite sans cesse, il rebondit à la moindre occasion et m'empêche même de lire ou d'écouter quelqu'un attentivement… Cet art lui permet de s'exprimer. La photographie introspective est donc pour moi une forme à la fois artistique et thérapeutique. Enfant, j'étais souvent seul et très isolé. Je ressens encore de la souffrance quand je repense à cette période. Inévitablement, la photographie me permet de traiter cette douleur et de soigner en quelque sorte. 

Je suis le seul à savoir ce que je dois savoir. Comment peut-on offrir au monde sa propre vision, si elle s'appuie sur la vision des autres? Mon esthétique n'a pas de pères, je ne m'identifie pas à qui que ce soit. Je m'inspire seulement de ce qui m'entoure, l'amour que j'ai pour ma femme, pour mes enfants ou tout simplement pour ma garrigue natale et le charme de la région méditerranéenne. Observer, analyser, comprendre puis essayer, vérifier, garder ou détruire, voilà ce qui m'anime pour créer et sentir l'excitation de l'inconnu et la peur de l'échec.  l' audace offre le goût du risque et le parfum de la réussite. En définitive, mon esthétique artistique reflète  mes pensées, ma vision du monde et mon âme. C'est ce que je souhaite transmettre au plus grand nombre, en commençant par vous ...